Lorsque pleure la plaine.

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Cygne chanteur
Messages : 521
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Lorsque pleure la plaine.

Message par Le Merle Blanc »

La longue plaine pleure
De larmes et de sueurs
Dans le tumulte infame
Qu'engendre tant de drames,
Les oiseaux se sont tus
Sur leurs branches fourchues
Même le lit des eaux
Transporte le cahot.

Dans le regard des mères
S'abreuve la misère,
Dans les yeux des enfants
Malaisé fuit le temps
Chassé par la douleur
La détresse et la peur
Sur des routes sans fin
Trainé par le déclin.

Poussé par les canons
Loin des champs des maisons,
Le peuple part hagard
Sans une once d'espoir
Désertant le sentier
Des jours heureux passés
Sous l'alcôve d'un ciel
Aux azurs éternels.

La folie s'est lovée
Aux têtes malfamées,
La haine et le tourment
Sur l'horizon cinglant
Tressent un monde vide
Aux spectacles arides
Avide d'êtres morts
De destruction des corps.

Brulée la longue plaine
Et se mers d'or sereines
Pillés les blés en couches
Grenier de tant de bouches
Pour assouvir la gloire
D'êtres aux cerveaux noirs
Frappés par le faciès
Des yeux de feu d'Hadès.

Tremble la terre entière
Pour un pays misère
Où les aigles tournoient
Sur un espace étroit
Qui détient en son sein
Les portes de demain...
Envieuse mélodies
Richesses épanouies.

Les bras se sont tendus
D'une aide entretenue,
De partout des transports
Pour réchauffer les corps
Mais la peur qui s'étage
Dans l'ombre des mirages
Fait plus souffrir les coeurs
Dans l'atroce malheur.

Comment piéger les loups
Mordant de leurs crocs fous
Sans déchainer les lions
Aux portes des moissons?
Espérons un sursaut
De paix et de repos
Pour endormir enfin
Les fauves sur leur faim.

---27-03-2022.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau
Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4148
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Lorsque pleure la plaine.

Message par Montparnasse »

Les Fauves, ivres de carnage, finiront par s'épuiser devant la résistance des agneaux.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.
Répondre