Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4119
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Montparnasse »

Je reproduis ici une lettre qui peut éclairer certains rapports qui existaient dans les milieux artistiques français du début du XXème siècle. Cette lettre, savoureuse, qui peut faire sourire ou grincer les dents, vaut d'ailleurs plus par la forme que par le fond.


Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Ambassadeur de FRANCE au JAPON

« Quant aux mouvements actuels, pas un seul ne peut conduire à une véritable rénovation ou création. Ni le dadaïsme, ni le surréalisme qui ont un seul sens : pédérastique.
Plus d’un s’étonne non que je sois bon catholique, mais écrivain, diplomate, ambassadeur de France et poète. Mais moi, je ne trouve en tout cela rien d’étrange. Pendant la guerre, je suis allé en Amérique du Sud pour acheter du blé, de la viande en conserve, du lard pour les armées, et j’ai fait gagner à mon pays deux cents millions. »
« Il Secolo », interview de Paul Claudel reproduite par « Comœdia », le 17 juin 1925.


Monsieur,

Notre activité n’a de pédérastique que la confusion qu’elle introduit dans l’esprit de ceux qui n’y participent pas.

Peu nous importe la création. Nous souhaitons de toutes nos forces que les révolutions, les guerres et les insurrections coloniales viennent anéantir cette civilisation occidentale dont vous défendez jusqu’en Orient la vermine et nous appelons cette destruction comme l’état de choses le moins inacceptable pour l’esprit.

Il ne saurait y avoir pour nous ni équilibre ni grand art. Voici déjà long-temps que l’idée de Beauté s’est rassise. Il ne reste debout qu’une idée morale, à savoir par exemple qu’on ne peut être à la fois ambassadeur de France et poète.

Nous saisissons cette occasion pour nous désolidariser publiquement de tout ce qui est français, en paroles et en actions. Nous déclarons trouver la trahison et tout ce qui, d’une façon ou d’une autre, peut nuire à la sûreté de l’État beaucoup plus conciliable avec la poésie que la vente de « grosses quantités de lard » pour le compte d’une nation de porcs et de chiens.

C’est une singulière méconnaissance des facultés propres et des possibilités de l’esprit qui fait périodiquement rechercher leur salut à des goujats de votre espèce dans une tradition catholique ou gréco-romaine. Le salut pour nous n’est nulle part. Nous tenons Rimbaud pour un homme qui a désespéré de son salut et dont l’œuvre et la vie sont de purs témoignages de perdition.

Catholicisme, classicisme gréco-romain, nous vous abandonnons à vos bondieuseries infâmes. Qu’elles vous profitent de toutes manières ; engraissez encore, crevez sous l’admiration et le respect de vos concitoyens. Écrivez, priez et bavez ; nous réclamons le déshonneur de vous avoir traité une fois pour toutes de cuistre et de canaille.

Paris, le 1er juillet 1925.


Maxime Alexandre, Louis Aragon, Antonin Artaud, J.-A. Boiffard, Joë Bousquet, André Breton, Jean Carrive, René Crevel, Robert Desnos, Paul Eluard, Max Ernst, T. Fraenkel, Francis Gérard, Éric de Haulleville, Michel Leiris, Georges Limbour, Mathias Lübeck, Georges Malkine, André Masson, Max Morise, Marcel Noll, Benjamin Péret, Georges Ribemont-Dessaignes, Philippe Soupault, Dédé Sunbeam, Roland Tual, Jacques Viot, Roger Vitrac.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.
Avatar de l’utilisateur
Van Brussel Jacques
Jeune colibri
Messages : 43
Inscription : 15 octobre 2021, 10:44
Localisation : wwwpoien.fr

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Van Brussel Jacques »

J'ai bien connu un descendent de la fratrie Claudel. Déjà que je n'ai jamais été un grand admirateur de bondieuseries naturalistes, sela m'ennuie profondément, depuis je n'ai même plus la moindre considération pour ce triste personnage.
Camille était bien plus intéressante à tout point de vue. C'était une vrai Artiste, non seulement de talent, mais d'option de vie.
Libre, LIBRE et indomptable ! Une artiste de genie, mais, scandaleuse qui faisait de l'ombre au petit Paul, dans sa robe d'enfant de chœur. Qui pouvait nuire à la grande carrière du petit Paul. Alors la famille l'a fait interner en psychiatrie. Ça n'a pas été simple, Il a fallu que le petit Paul plaide sa survie.
Il y avait quand même la barrière morale à lever. Heureusement il y avait maman, -Pauvre petit Paul, il ne pourra jamais faire carrière avec une sœur comme ça.et puis on appela Monseigneur Évêque à la rescousse, la Camille, décidément, elle était possédée ! Pas une bonne chrétienne ! C'est pour son bien qu'on allât l'enfermer A VIE ! Sans possibilité de sortie, ni de grâce fraternelle.
Il lui a tout prix, jusqu'à ses outils ! Ça pouvait nuire à sa guérison. Surtout qu'elle ne sculpte plus ! Elle pourrait renvoyer le petit Paul à sa médiocrité de petit bourgeois. C'était quand même lui le Grand Genie de la famille, il avait de la prestance, Lui. Il ne s'affichait pas avec ses conquêtes. Il ne faisait pas de scandale. Lui, il allait jusqu'à réparer les erreurs de la Camille. Le pauvre Rodin rentra la bite sous le bras chez sa bobonne. Comme tout homme, lâche, Lâche et avec le spectre de voir rabougrir comme peau de chagrin les commandes de l'état. Il faut savoir rester un genie!
Le petit Paul a toujours refusé la libération de sa sœur. En bon chrétien on ne pardonne pas qu'un autre ait du genie.
Le petit Paul a été un Grand commis de l'état. Le petit Paul a été un Grand petit écrivain mediocre et besogneux. Le petit Paul a eu tous les honneurs de la république !
Moi Jacques Van Brussel, je soussigne à chaque phrase de la lettre ouverte. Ce type est un criminel contre le genie humain ! Un nuisible juste comme son scribouillage.
Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4119
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Montparnasse »

As-tu visité le musée Rodin ? On y trouve beaucoup d'œuvre de Camille Claudel. Je la préfère même à Rodin. La critique académique ne semble pas de cet avis.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.
Avatar de l’utilisateur
Van Brussel Jacques
Jeune colibri
Messages : 43
Inscription : 15 octobre 2021, 10:44
Localisation : wwwpoien.fr

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Van Brussel Jacques »

ILS ONT TORT ! Avec la maturité elle serait devenue un artiste majeur. J'adore Rodin, mais il y avait place pour Camille Claudel ! C'était alter égo de Rodin. Je pourrai dire que c'était un couple confusionnel : (contraction de confusionniste et fusionnelle) Le yin et le yang. Lui et son regard massif, masculin, puissant Et elle avec son regard puissant, féminin, sensible à extrême. Sa radicalité me fait penser à Van Gogh. Oui elle a plus de Van Gogh que re Rodin. Oui elle me parle plus que Rodin. Elle est plus juste dans son expression, Sans compromission !
Et ce qu'en pense les sachants savoir, je m'en balance ! Ils ne connaissent que ce qu'ils reconnaissent. Ils se justifient par eux même pour une course mercantile ou ils peuvent fixer le prix du beurre qu'ils se font. Et il y a beaucoup plus de Rodin sur le marché que de Camille. Tu vois j'ai du mal à dire Claudel, Tellement elle a été trahie.
Depuis les années 50 (1950) on est entrée dans l'air ultime des ismes: le mercantilisme. On s'en fout de l'art, ce n'est qu'un investissement, une rapsodie en flous soigneusement orchestré par les collectionneurs et sur le dos du contribuable. On s'en fou de oeuvre, il n'y a que l'artiste qui est banquable.
Ah on peut rire de l'art pompier, ou pendant 70 ans en se croyais des genies fondateurs d'école en se copient les uns les autres. On est revenu à ça !
Quant à Rodin : c'est un artiste majeur, sa puissance me fait penser à Gustav Klimt. Pour dire combien je le considère. En tant qu'homme il a été minable. La petite Camille était une artiste de sa trempe et il le savait.
Moi perso : je la préfère, et de loin.
Ps, je n'ai pas visité le musée Rodin, j'ai pu l'appréhender au musée d'Orsay 5 là dans la petite sale en haut à gauche ou ils ont rassemblé les Maîtres impressionniste, je me suis assis et j'ai pleuré). Il y avait quelques oeuvres de Camille. Enfin il n'est pas là mon propos. Le musée Rodin est sur ma liste, Eh oui, pour aller voir et revoir Camille en vrai. Et puis Giverny ! "œuvre postume" ! Je me donne encore quelques belles années.
Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4119
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Montparnasse »

Image
L'âge mûr (Camille Claudel)
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.
Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4119
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Montparnasse »

Connais-tu l'aile du Louvre consacrée aux sculpteurs ? Richelieu, niveau 0 et niveau 1, je crois. De quoi tomber à la renverse. J'y suis allé trois fois avant le Covid. La dernière fois, j'étais parti pour voir la peinture française et italienne. Peine perdue, je suis resté trois heures du côté des sculptures et des objets d'art.

Quleques photos prises lors de ma première visite (2018 ?) : Louvre 1.

J'essaierai d'ajouter les nombreuses photos suivantes mais sous la forme d'un lien vers Google Drive...

Après avoir écrit mes poèmes en 2015, je me suis offert un répit dans les jardins du château de Versailles : Les jardins de château de Versailles

Il y a aussi ce que j'avais collecté sur la toile de Camille Claudel.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.
Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4119
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Montparnasse »

Louvre 2 : Sculpture et Objet d'art.
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.
Avatar de l’utilisateur
Van Brussel Jacques
Jeune colibri
Messages : 43
Inscription : 15 octobre 2021, 10:44
Localisation : wwwpoien.fr

Re: Lettre ouverte à M. Paul Claudel

Message par Van Brussel Jacques »

Non, à mon regret je ne suis pas allé au Louvre, J'ai trop peur de me retrouver en saucissonné par un boudin de visiteurs, figé dans le marbre et dans l'impossibilité de "voir" qui que ce soit. Je suis quelqu'un tres impatient et je ne sais pas faire une visite méticuleuse. J'ai besoin d'une vue d'ensemble ou je peux me projeter à instinct ; Je m'éblouis devants une oeuvre qui appelle, fait resonance, et ce ne sont pas toujours les mêmes. Alors j'étais heureux avec le développement d'internet, elle nous émancipe des livres d'art et nous permets de visiter. Je sais que ce n'est qu'un pis-aller, une espèce ersatz de confrontation. J'ai vu des oeuvres plus vrai que nature, je suis resté prier les muses du ciel. Alors je regrette et j'ai peur de mal gérer la confrontation.
Merci pour les photos, elles sont sublimes. Le buste de la petite sœur de Camille est bouleversant de verité; Elle est vivante, voilà où elle dépasse Rodin ! Il y a une dimension qu'il n'atteint pas. Pareille pour la vague, il y a une telle subtilité dans le jeu des enfants !
Et alors il y a les 4 prisonniers de Martin Desjardins je ne la connaissais pas, Une claque J'ai cru, un instant, reconnaitre une pate de de l'école flamande. Surprise! C'est une réelle découverte, merci
Répondre