Histoire à plusieurs mains

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 495
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Le Merle Blanc »

Je continue en fin de journée, il faut que je m'absente ... à plus
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 495
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Le Merle Blanc »

Pendant son long séjour caché en Birmanie, il avait rencontré des maîtres anciens qui
maîtrisaient l'hypnose à merveille. Les meilleurs arrivaient même à pratiquer l'auto- hypnose ;
ils avaient initié James à cette méthode :se réfugier en soi-même pour ne pas souffrir où ne
pas révéler ce que l'on sait. Cela le faisait beaucoup rire, mais maintenant, pressé de toutes
parts, il avait réussi à isoler son subconscient et à croire lui aussi à son amnésie. Puis, il
relâchait sa tension, et le calme revenu, redevenait lui même...Mais il ne fallait pas trop
abuser de ce jeu car à la longue le subconscient risquait de se dédoubler et laissé apparaître
deux vies... Pour le moment, il maîtrisait.
Il repassait dans sa tête toutes les questions qu'on lui avait posées, toutes les réponses données
non, il n'avait rien révéler... Il y avait Christina, que savaient-ils sur elle ? Jeune diplômée en
archéologie, elle était partie avec lui pour la dernière expédition... Que de travail dans une
jungle hostile, sous des nuées de moustiques, parmi les bêtes nuisibles, longues journées de
labeur durant parfois vingt heures dans le ronronnement des groupes électrogènes diffusant
leur crue lumière... Mais le soir, sous la tente cernée de moustiquaires, que de bonheur quand
la belle lavée et parfumée de frais, s'étendait pour assurer le compliment du guerrier. Alors il
pensait à Annah dans sa geôle dorée loin, très loin, il l'oubliait dans les bras de Christina.
Seul dans le noir il revivait douze années de labeurs, de détresse et de fuite... Ils avaient d'un
commun accord, semé les" frères " ces hommes à la solde de monsieur Hammon chargés de
l'espionner et de rendre compte à leur supérieur. Ils avaient continué seuls avec quelques
porteurs enrôlés sur place, jusqu'au jour où presque par hasard, ils avaient élu refuge dans une
grotte qui s'enfonçait loin sous la roche; là, soudain, en dégageant à la pelle us un carré pour
faire du feu... ils avaient mis à jour une dalle couverte d'inscriptions bizarres. Ils avaient
travaillé comme des forçats et fait apparaître deux autres dalles formant ainsi les trois sommets
d'un triangle.
Les signes inscrits ressemblaient étrangement à l'écriture Assyrienne: le cunéiforme, mais en
beaucoup plus ancien...
Quand des pas roulèrent dans le couloir, il reprit sa méditation hypnotique.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 495
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Le Merle Blanc »

Le cinq mars, Dona a écrit:
Il y a une hérésie dans le récit, Marthe n'a pas pu faire trois ans de prison étant bébé
jusqu'à devenir jeune fille...etc
As-tu trouvé une astuce pour corriger ? veux- tu un conseil ?il suffit de déplacer la date
du mariage de 12 ans en arrière disons vers 1950 , Marthe aurait ainsi 16 ans en 67 ce qui rend
le texte plausible. Moi, il me faudrait modifier une évaluation en page 6 au 27 02.
il te faudrait aussi changer quatre mots en page 6 au 28 02...à plus
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Dona »

Merci Merle blanc, j'en tiendrai compte !

Pas de temps pour moi en ce moment, j'ai hâte de souffler un peu dans quinze jours. Je continuerai James Lawn avec davantage d'ardeur...! Je lis toujourrs ta nouvelle mais je rentre tard et suis un peu fatiguée. Ca ira mieux bientôt ! :) Surtout, ne décroche pas !

Bon... et puis on n'a plus de poèmes ?...

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Dona »

Merle blanc : je patauge un peu... difficile de reprendre après tant de temps...

.....................................................................................................................................................................................



— Comment vous portez-vous Monsieur Lawn ? Avez-vous bien dormi ?
C'était  l'aide-soignant du second étage et sa voix rompit la phase hypnotique qu'avait entamée James Lawn. Ce jeune aide-soignant avait une manière assez élégante de le questionner sur son état de santé comme s'ils eussent été voisins de table dans un salon de thé victorien.
Le jeune homme en blouse blanche lui intima gentiment de se rendre dans sa chambre, c'était l'heure de l'injection. Ce traitement neurologique destiné à stimuler la mémoire du patient ne donnait aucun résultat sur James Lawn et alors qu'on le traitait déjà depuis quelques mois, il y aurait dû avoir quelques résultats visibles. Le médecin était inquiet ; la pathologie Lawn semblait irréversible, ce patient célèbre et amnésique devait recouvrer la mémoire !
Lawn se laissa déshabiller puis resta couché dans son lit après le soin. Il médita longtemps.
A repenser à Christina, il eut comme un sanglot dans la gorge. Il ne devait pas s'attendrir ! Il ne devait pas.
Il fixa son attention sur l'écriture cunéiforme... là-bas, dans la grotte...
Ce symbole, il l'avait cherché sans relâche. Il avait écumé toutes les bibliothèques du Proche et Moyen-Orient, fait appel à ses contacts occidentaux puis asiatiques pour le déchiffrer. Un vrai parcours du combattant ! Il avait engagé des sommes folles pour connaître son langage. Il connaissait sa valeur : ce symbole était celui que Hammon, monsieur Hammon avait dessiné, à l'encre de Chine, sur un vélin de la meilleure qualité qui soit. Le vélin était enfermé dans son coffre-fort. Un soir, il l'avait montré à James...

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 495
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Le Merle Blanc »

Bonsoir Dona
enfin de retour, je commençais sérieusement à m'inquiéter.
Je te réponds demain, pour le moment, j'ai près de moi deux petites spleenienes
qui veulent que je joue avec elles à demain donc
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 495
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Le Merle Blanc »

Mais il savait aussi que Hammon, s'il possédait une image à l'encre, en ignorait le sens...
Si c'était le contraire, cela signerait pour James un arrêt de mort. La seule personne ayant
accès au code en dehors de lui était Christina... Quand ils avaient tous deux compris que leur
découverte recelait un véritable chamboulement planétaire, d'un commun accord ils s'étaient
séparés. Il avait demandé à la jeune femme de disparaître, de changer de tête et de vie...en
un mot... de ne plus exister!.. Il ne l'avait jamais revue, mais il savait qu'elle possédait assez de
malineries pour ce fondre dans un monde totalement différent.
Il ne fallait surtout pas qu'elle tombe entre les griffes des "frères" car elle ne résisterait pas
aux injections... Lui, déjà, sentait que les remparts hypnotiques faiblissaient et plongeait
irrémédiablement vers le dédoublement... vers la folie... mais il savait qu'il ne parlerait pas...
Ah! si seulement il pouvait joindre le trio!. .Marthe, Henri et Sophie il pourrait régénérer
la lumière...
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Dona »

Edit

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 495
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Le Merle Blanc »

Coucou Dona.
problème!!! ça ne colle pas!
le 20 mars, page 10, le merle a écrit :
" il y avait Christina, que savaient-ils sur elle? jeune diplômée en archéologie, elle était partie
avec lui pour la dernière expédition....etc
je reprends plus tard.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Histoire à plusieurs mains

Message par Dona »

Ok ! J efface et je reprendd :)

Répondre