Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Avatar de l’utilisateur
Loustic
Mouette rieuse
Messages : 192
Inscription : 15 mars 2016, 10:43

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Loustic »

Eh, madame tu causes, tu causes, tu crois que je ne t'entends pas, même si je suis gros comme un petit pois. Mon père ? Il prendra ce qu'il y aura dans ton couvoir. Je ne peux me tripoter pour préciser, dès que j'ai les bras assez long, je dirai.
Dis à bon ramoneur que je te vengerai, je ferai pipi sur ses genoux à chaque occasion et je rendrai mon biberon sur sa chemise. S'il te traite comme la digne et gentille maman que tu es, je ferai amende honorable en souriant, sans les dents.
Le nègre en littérature c'est un blanc qui travaille au noir pour un écrivain marron ! (Popeck)

Avatar de l’utilisateur
Aureplume
Pie volage
Messages : 141
Inscription : 02 août 2016, 15:45

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Aureplume »

Une belle banane à peau de fraise... tu verras, il en sera gaga. Ne pleure pas mon amie. Tu es ma seule compagne dans ce monde nourricier.

Qu'est-ce que c'était ? Un coup de pied ? Non. C'est trop tôt pour ce genre de domination embryonnaire. Comment vais-je annoncer ça à Greg ?
Midi... Merde ! Mon rendez-vous !
"Peindre en pleine forêt, c'est le rêve de n'importe quel fumeur de pétards !" T.

Avatar de l’utilisateur
romithefox
Mouette rieuse
Messages : 169
Inscription : 01 août 2016, 13:37

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par romithefox »

Je suis reçue par Steph', comme d'habitude. Elle se débarrasse de sa dernière cliente, une septuagénaire. On se demande si elle vient là pour se faire une beauté ou pour une séance de psy. Steph' m'emmène à l'étage, puis je prends place sur le lit de morgue, comme j'aime à l'appeler. Qui sait s'il ne se transformera pas en table d'accouchement un jour ? Je réponds aux questions routinières de l'esthéticienne automatiquement, sans vraiment y prêter attention. La petite chose me torture, comme s'il savait déjà ce qui l'attendait.

Avatar de l’utilisateur
Dolo
Jeune colibri
Messages : 14
Inscription : 28 août 2016, 20:42

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Dolo »

Les yeux clos, je me prends à rêver. Et si c'était possible? Et si on avait droit au bonheur tous les deux? Moi, la fille perdue dans un monde que je ne comprends pas, et toi le petit d'Homme arrivé au hasard d'une nuit torride?
- Aie! Mais merde Steph, ça fait mal ton truc!
C'était trop beau pour être vrai...

Avatar de l’utilisateur
Aureplume
Pie volage
Messages : 141
Inscription : 02 août 2016, 15:45

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Aureplume »

-Il faut que t'arêtes de bouger tes jambes aussi ! Qu'est-ce qu'il t'arrive ? T'es nerveuse...
-C'est juste le boulot, trop stressant.
- Hey ! Stop la bougeotte deux minutes ou je te laisse comme ça. Une demi-déesse ou un demi-grizzly selon l'angle...
C'est ça Steph'... travaille pour lisser mes atouts. Le grizzly,le vrai si il tient de son père, sortira bientôt de mes entrailles épilées.
"Peindre en pleine forêt, c'est le rêve de n'importe quel fumeur de pétards !" T.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Dona »

Encore cette ritournelle... Je l'entends partout. La Valse du printemps, un morceau que je connais par cœur... on dirait qu'elle me suit...
- Tu entends la musique ? dis-je à Steph
- La musique ? Quelle musique ?
- Une musique...
Et lui ? Il l'entend la musique ?

Avatar de l’utilisateur
Dolo
Jeune colibri
Messages : 14
Inscription : 28 août 2016, 20:42

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Dolo »

Puis ce fut le trou noir, le vide, le néant.
Je me suis réveillée en larmes, dans un lit inconnu aux odeurs d'antiseptiques. J'ai hurlé, enfin je crois. Une infirmière est venue. Je ne me souviens plus très bien de ce qu'elle m'a dit : malaise, allergie, choc, hémorragie, réanimation... J'ai compris que tu étais reparti, m'abandonnant toi aussi. Alors j'ai sombré.

Avatar de l’utilisateur
Liza
Grand condor
Messages : 1530
Inscription : 31 janvier 2016, 13:44
Localisation : France

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Liza »

Un hurlement d’indignité en premier lieu puis de soulagement. Mon ventre a perdu la moitié de son embonpoint point toutefois ,il n'y a aucun berceau dans la chambre.
— Ou est mon petit ? Demandais-je à la première venue me faire de soins ?

— Vous verrez avec le docteur tout à l’heure, il est très gentil. Il veut vous parler.

Mon inquiétude augmenter de minute en minute, enfin la porte s'ouvrit sur un être jeune affichant sur la poitrine gauche : « Médecin chef Antoine Doublé », un grand sourire aux lèvres.

— Félicitation chère madame vous avez deux beaux garçons et pleine forme.

— Comment cela deux ! On m'a toujours dit un, deux c'est impossible.

— La vie est pleine de surprises. Deux tours pour le prix d'un ! : un attendu, l’autre c'est un cadeau deux kilos neuf, c'est un joli cadeau.

— Je n'ai pas la place dans ma poussette, je vous le laisse !
Dernière modification par Liza le 08 septembre 2016, 18:12, modifié 2 fois.
On ne me donne jamais rien, même pas mon âge !
 
Ma page Spleen...

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Dona »

Tout le corps infirmier en eut le souffle coupé ce jour-là !

Travailler en Mater devenait vraiment de plus en plus complexe... Le diplôme ne suffisait plus. Il fallait également se doter d'un bagage consistant en termes de psychologie humaine, avoir des connaissances précises sur les contextes socio-économiques et le déterminisme de certaines catégories qui frappaient encore les sociétés occidentales...

Laurène, l'aide-soignante, n'était pas choquée plus que cela. Des mères immatures, elle en avait vu bien d'autres et le déni de grossesse ou les dérives de la maternité devenaient, aujourd'hui, des pathologies qu'on était parvenus à étudier et à caractériser.

Avatar de l’utilisateur
Loustic
Mouette rieuse
Messages : 192
Inscription : 15 mars 2016, 10:43

Re: Spleen 1. 0. (oeuvre participative)

Message par Loustic »

La question se pose, lequel vais-je laisser ? L'aîné, c'est l'aîné, est-ce le meilleur ? Le cadet est plus mince, plus fragile plus délicat. Il lui faudra plus d'amour plus de compréhension et de patience, suis-je capable de lui apporter ce regain de maternité dont il a besoin ?

L'aîné est fort, il s'en sortira facilement, même si je ne suis pas là pour l'aider à vivre la vie de misère que je lui imposerai. Finalement, j'ai souffert du désamour de mes géniteurs, puis-je imposer ce calvaire à mon enfant... mon Dieu pardon... mes enfants. Faire un choix, est-ce le but d'une maman, fut-elle mauvaise comme la peste ? Je me projette dans l'avenir : dans dix ans, vingt ans de quoi pourrais-je être fière. Que me reprocheront mes enfants si, un jour ils se retrouvent et me jette leur rancœur au visage ?

Les larmes sont mon lot quotidien, puis-je leur imposer cela ? Un calvaire, un martyre, mon âme se révolte, quel que soit l'enfer ou le paradis, les enfants ne sont-ils pas toujours mieux dans les jupes de leur mères que dans celles de quelqu'un d'autre.

Noyée de larmes, le médecin a eu la surprise de trouver une mère hurlant qu'elle voulait garder ses deux enfants !
Le nègre en littérature c'est un blanc qui travaille au noir pour un écrivain marron ! (Popeck)

Répondre