Le chant de la fillette.

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 489
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Le chant de la fillette.

Message par Le Merle Blanc »

J'ai horreur de la nuit
Qui brille dans le noir
J'ai peur de l'infini
Où sombrent nos espoirs,
On vit à chaque instant
De nos rêves tremblant
Recherchant au soleil
L'étincelle vermeille.

Que coule la misère
Sur un mond' saturé
De haine ou de prière
De tendresse espérée;
De divines dentelles
Brûlées sous les drapeaux
Du sourire charnel
Des âmes sans repos.

Que chante le fusil
Au bout des doigts d'argent
Vers le crime accompli,
Tenu par des enfants;
Que pleure une maman
Dans son chagrin vibrant,
Sur l'autel dégradant
Des psaumes insouciant.

Que chante une fillette
Assise sur le pré,
Dans ses bras la poupée
Aux dents la chansonnette,
Que son rir' de cristal
Vole jusqu'aux étoiles
Faisant naître aux cieux
L'amour, le merveilleux.

Que hurlent à la mort
Tous les loups de la terre,
Faisant de leur concert
Trembler la douce aurore,
Sur cette terre gelée
Au sortir de l'hiver...
Les êtres égarés
Peinent de leur misère.

Que s'ouvrent les prisons
Tombent les citadelles,
Recule l'horizon
De l'enfer éternel;
Que naissent des enfants
Qui ne sauront haïr
Que rient tout' les mamans
Dans le monde à venir.

Que chante l'hirondelle
Bercée par les colombes,
Vole la coccinelle
Sur une terre sans tombe;
Que brille le soleil
De milliers d'éclats d'or
Que ses rayons de miel
Réchauffent tous les corps.

Que la nuit de l'enfer
Disparaisse à jamais,
Que le cycle infernal
De mort et de tuerie
Succombe à la gaieté
D'un tendre paradis
Sans source de misère
Sans haine générée.

Que la fille qui chante
Laisse éclater le rêve,
Que le bonheur la hante
Nuit et jour sans trêve;
Que son joli sourire
S'illumine pour dire:
Que la terre, désormais,
Sera havre de paix.

De beauté de clarté
De rires et de joies,
Vivront en harmonie
Tous les enfants du monde...
Dans une grande ronde
Au rivage béni,
Royaume chamarré ...
"Ami attendez-moi"

Début 2011
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Répondre