N'y a t-il pas de Dieu.

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 489
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

N'y a t-il pas de Dieu.

Message par Le Merle Blanc »

N'y a t-il pas de Dieu.

A l'enfant qui regarde, l'horizon s'obscurcir
Sous l'orage qui menace du tonnerre à venir
Sous la pluie qui ravage les plaines et les monts,
Dans l'ombre qui s'étend partout à l'unisson.

Aux yeux de cette enfant qui se voilent de pleurs,
De triste devenir de détresse du cœur,
De soucis et de peines, de larmes endolories...
Aux images exaucées de son rire appauvri.

N'est-il donc aucun Dieu qui pense au malheureux?
N'y a t-il donc de vie sur terre que pour les riches?
Là où baigne l'argent, là où les hommes trichent
Sur l'immond' tapis vert des rapports orgueilleux.

A l'enfant qui regarde les canons défiler
Sous l'orage qui menace de guerre à venir.
Aux soldats qui s'en vont pour mourir oubliés
Dans d'arides fossés où la peur fait frémir.

Aux yeux de cet enfant qui se voilent déjà
En disant "dans dix ans, moi quand je serai grand
Sous le même clairon, pour le même combat,
Je courrai les batailles je marcherai devant"

N'est-il donc aucun Dieu priant pour le soldat
Qui n'a pas demandé d'être pris comme un rat,
Aucune divinité enlevant à l'enfant
Ses rêves de gloriole, ses désirs décadent.

Aux yeux de cette mère, sous la brume des larmes,
A son cœur défaillant de tristesse et de peine
A son rire forcé, ses regards qui désarment
Pour mieux cacher sa peur sa souffrance sa haine.

A cett' mère oubliée au dédale des combats,
Sur la route exposée de violence et de sang...
Dans l'enfer infernal qui régente ici bas
Serrant contre son cœur les restes d'un enfant.

N'est-il donc aucun Dieu qui pense à une mère?
Dans ses sombres dessins, pas même une prière
Pour caresser le cœur de cell' qui sur son sein
Tiens serré tout contre elle... L'homme du lendemain.

Courant 2012
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: N'y a t-il pas de Dieu.

Message par Dona »

J'aime vraiment beaucoup cette complainte. Si le thème est vu et revu, tu as l'avantage Merle blanc, de manier un langage simple, très imagé et des images fortes qui brisent le coeur . Une nouvelle fois, on dénonce la guerre et on crie la vie par la métaphore de l'enfant.
C'est beau.
:super:

Le seul bémol repose sur quelques fautes de style

Répondre