La prière au Père Noël

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 489
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

La prière au Père Noël

Message par Le Merle Blanc »

Prière au Père Noel.

Il paraîtrait, cher Père Noel
Qu'un soir tu descendras du ciel.
De quel nuage de quel ciel?
Bien loin de mon logis réel.

Je suis petit enfant des ponts
Je loge dans un carton,
Sans lumière sans un crayon
Sans livre sans télévision.
Je n'est pas d'eau pas de boisson
Je vis de misère et d'affront,
Si ce soir tes frêles rayons
Pouvaient déposer à mon nom...
S'il te plait un peu de savon.

La faim chagrine ma raison
Je rêv' de timides moissons
Tout en cherchant mon oraison
Dans les poubell' des environs.
Si tu voulais un geste faire,
Tu guetterais "mon apparaître"
Tu glisserais dans mon carton...
S'il te plait un peu de poisson
Si tu peu un peu de boisson.

Je suis enfant dans le désert
Je vis de sable de misère,
Je n'ai pas même une prière
A fair' couler sur une pierre.
Je rêve de gourmands desserts
A partager avec ma mère,
Moi qui n'est connu de mon père
Dans des images éphémères
Que les larmes drues de l'enfer.

Si tu voulais, cher Pèr' Noel
Me faire dormir d'irréel,
Faire fuir le monde cruel
Qui pour nous gère l'éternel.
Sur une terre aux mille facettes
Pour nous il ne reste que miettes,
S'il te plait offre aux pauvres êtres...
Un peu de lumière bien être
Un petit sourire à leurs lèvres.

Je suis petit enfant nippon
Je n'ai jamais cru en ton nom,
Je rêve gloire et horizon
Plus haut que les murs des maisons.
Mon ciel se noie sur des moissons:
Rêve de combats de missions,
Qui vibreraient à l'unisson
Au chant de milliers de canons...
Tout pour la gloire de la nation.

Mon ciel se noie dans le levant
Poussé par la clarté des vents,
Sur une route de moussons
Tremblent les larmes de passion.
Si tu pouvais, qui que tu sois,
Me faire vibrer une fois
S'il te plait dessine pour moi
Au fond du cœur un peu d'émoi.

Je suis indien d'Amazonie
Je vis de forêts de mépris,
Je dors dans les arbr's alanguis
Aux branches de verdure fournie.
Si tu pouvais ange des mages
Rêver pour nous un nouveau monde
Fair' cesser déforestation
Taire les mauvaises passions...
L'exploitation et l'esclavage.

Je suis né noir au cœur d'Afrique
La faune, la jungle me façonne,
Tremblant comme une vieille pomme
Sur un horizon qui s'étire.
Je meurs de soif, je meurs de peur
Mon cœur ne frémit que d'horreur
Et mon univers n'a plus d'heure;
Envoie pour moi mage des leurres
Un peu de pain un peu de beurre.

Voici la mèr' de tout enfant,
Noir ou jaune rouge ou bien blanc
Si tu pouvais céleste vieillard
Fair' luire la joie dans leurs regards.

-------- HIVER 2013
Dernière modification par Le Merle Blanc le 23 août 2017, 14:07, modifié 1 fois.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4013
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: La prière au Père Noël

Message par Montparnasse »

Merci Le Merle :super:
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Répondre