Avancer

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Mr Strangeweather
Pie volage
Messages : 123
Inscription : 30 avril 2016, 21:11

Avancer

Message par Mr Strangeweather »

Errer les yeux ouverts et l’âme vagabonde,
Oublier pour un temps les attraits du sommeil,
Dérober à la nuit les perles des secondes,
Pour les sacrifier au tout premier soleil.

Quand les doutes givrés de l’aube printanière
Ne pourront plus cacher le monde qui renaît,
Ouvrir un court instant la porte de derrière,
Et goûter au jardin la couleur des genêts.

Boire au chant des oiseaux la précieuse essence
À brûler au moteur des heures à venir,
Et me convaincre enfin qu’avec un peu de chance
Les rêves de ce soir sauront me retenir.
They are driven by a strange desire, unseen by the human eye.

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4015
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Avancer

Message par Montparnasse »

Signe que Dona est en pleine déprime (et sûrement en train de bosser comme une "malade"), je suis le premier à te répondre. Puis-je te tutoyer ? Je ne sais pas, j'espère ! Je trouve que c'est plus simple, en tout cas, c'est de coutume entre citoyens de notre République (je parle de Spleen).

Ton poème me plaît, il est harmonieux, avec ses couleurs pastels, en demi-teintes, il me fait penser à Verlaine. Peut-être te l'a-t-on déjà dit ?
Il a une beauté formelle que seules peuvent avoir des compositions en vers.

Je serais curieux de savoir combien de temps il te faut pour composer une telle chose. Je n'ai jamais osé me lancer ce défi. J'ai parfois envie d'écrire en vers libres (avec rimes) mais ça me demande deux fois plus de temps que la prose et deux fois plus d'effort. Je ne suis pas sûr d'être plus intéressant dans cette forme d'écriture. Si tu as deux minutes, n'hésite pas à me donner ton avis. C'est sur le fil "Musique", juste à côté de tes sujets. Le sommaire se trouve en tête du premier message, avec pour certaines pièces, des liens directs. Parmi mes poèmes rimés, il y a "Relégation", "Louise Labé", "Square Joffre", "Camille", "Totem", "La Poésie des sentiments", "Athéna". D'autres viendront...

J'espère que tu te plais ici, malgré les turbulences passagères que nous rencontrons. C'est arrivé mais c'était bien la première fois. N'hésite pas à venir discuter avec nous, à donner ton avis sur tous les sujets, à en créer toi-même, à nous parler de tes goûts, de tes occupations. N'y vois aucune contrainte. Sur Spleen, la liberté est totale. Nous avons même des habitués qui ne s'inscrivent pas et se contentent de nous lire ! Ce qui nous flatte beaucoup.
Pour nous dire trois mots en passant, le chat est idéal. C'est une grosse boîte aux lettres où les échanges en direct sont rares.
Si tu rencontres des difficultés, si tu as des questions, tu peux nous contacter en MP (Dona ou moi) ou poster ta question dans la section "Le Forum". La vignette de cette section te donnera une idée de ce qui peut arriver quand je descends dans la cale pour donner quelques tours de clef à molette. Je ne suis qu'un plombier amateur, un peu naïf mais plein de bonnes intentions. :)

A bientôt, encore merci pour tes compositions !

Mon millième message, j'en suis tout ému... :gene3:
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Avancer

Message par Dona »

Mr Strangeweather a écrit :Errer les yeux ouverts et l’âme vagabonde,
Oublier pour un temps les attraits du sommeil,
Dérober à la nuit les perles des secondes,
Pour les sacrifier au tout premier soleil.

Quand les doutes givrés de l’aube printanière
Ne pourront plus cacher le monde qui renaît,
Ouvrir un court instant la porte de derrière,
Et goûter au jardin la couleur des genêts.

Boire au chant des oiseaux la précieuse essence
À brûler au moteur des heures à venir,
Et me convaincre enfin qu’avec un peu de chance
Les rêves de ce soir sauront me retenir.


Bon ... la déprime étant passée :), je me permets d'intervenir sur le dernier poème que Stangeweather a posté.

Que dire ? On ne peut formuler aucune critique négative : l'équilibre est parfait, le thème traité est un peu nébuleux, c'est ce qui fait toute sa poésie.
Es-tu un professionnel ?
J'ai juste un bémol sur le titre. Je ne trouve pas que "avancer" soit le plus adéquat, j'ai du mal à l'interpréter... En fait, ce personnage se réfugie dans ses rêveries, son idéal et refuse plus ou moins de se confronter à la réalité quotidienne non ? En même temps, il semble particulièrement apprécier le jour qui se lève : soleil, chant des oiseaux, la couleur des genêts...

Une explication s'impose ! :)

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4015
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Avancer

Message par Montparnasse »

@Dona : Voilà ! c'est comme ça que je t'aime ! :bouquet:
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Mr Strangeweather
Pie volage
Messages : 123
Inscription : 30 avril 2016, 21:11

Re: Avancer

Message par Mr Strangeweather »

De nombreux commentaires, qui appellent de nombreuses réponses. Alors allons-y (dans l'ordre, ce sera plus simple) !

@Montparnasse

Merci pour tes retours (et aussi pour l'accueil, somptueux !). J'adopte bien volontiers le tutoiement spleenien. J'irai voir les poèmes rimés de "Musique". J'ai écrit "Avancer" il y a environ un an et demi, entre cinq et sept heures du matin après une nuit très courte (mais j'y reviendrai en répondant aux questions de Dona). En général, il me faut entre deux et trois heures pour écrire un poème de cette taille.

@ Dona

Merci aussi pour tes retours et pour l'accueil. Je ne suis pas un professionnel. J'écris peu, par périodes. Par exemple, je viens de m'y remettre en écrivant un poème après un an et demi d'interruption. En gros, je n'écris que quand j'estime avoir quelque chose à dire, quand je trouve dans ma vie l'accroche d'un premier vers, un point de départ, une émotion nouvelle.

Pour le titre, tu as raison, il est un peu décalé par rapport au poème. En fait, il renvoie à la dernière strophe et à l'image du moteur. Je vais sans doute le changer lorsque je remettrai tout ça en ordre pour constituer un recueil. Ce poème fait partie d'une courte série écrite en l'espace de deux semaines alors que je souffrais d'insomnies. Il m'a aidé à avancer, à trouver la force dont j'avais besoin pour aller au travail malgré la privation de sommeil. D'où son titre. Les deux derniers vers sont une façon imagée de dire que j'espérais arriver enfin à dormir la nuit suivante, que mes rêves sauraient me retenir...
They are driven by a strange desire, unseen by the human eye.

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4015
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Avancer

Message par Montparnasse »

Je ne suis pas un professionnel. J'écris peu, par périodes. Par exemple, je viens de m'y remettre en écrivant un poème après un an et demi d'interruption. En gros, je n'écris que quand j'estime avoir quelque chose à dire, quand je trouve dans ma vie l'accroche d'un premier vers, un point de départ, une émotion nouvelle.
Voilà, c'est comme ça que je vais faire ! Merci ! Je pensais me remettre à l'écriture dès que j'aurais la tranquillité nécessaire mais depuis trois semaines je l'ai mais j'ai très peu écrit. L'année dernière, j'ai écrit 51 poèmes en six mois parce que l'envie était là. Et depuis le 14 août dernier, plus rien.
Bon, inutile de culpabiliser. Il faut avoir un sujet, une idée, une envie. A bas les cadences infernales ! :)
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Dona
Grand condor
Messages : 1893
Inscription : 04 janvier 2016, 21:45

Re: Avancer

Message par Dona »

Merci pour ces explications, je comprends mieux. Cependant, c'est ce sens-là que j'avais donné à ton poème... mais à première lecture, je n'en étais pas sûre.



@Montparnase : pas d'inquiétude... Tout revient... Fais confiance à ton réservoir ! ::)

Répondre