Ombre et silence.

En vers ou en prose !
Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 489
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Ombre et silence.

Message par Le Merle Blanc »

A l'ombre de tes yeux une étoile scintille
Immense diamant bleu où circule l'eau vive
Semant ses auréoles, ses lumières actives
Au doux jasmin d'Eole, la où le jour pétille.

La nuit de ton regard s'illumine d'espoir
De joie et de bonheur, de sublime harmonie,
Dans l'océan vibrant où se moire la vie,
Je noie mes illusions mes larmes dans le noir.

Petite fée des nuits, idéale des jours,
Tes rires et tes chants éclatent en cascade,
Voyagent dans le vent égrenant leur aubade
Comme voile de soie sur tes fringuant atours.

Et mon cœur reste là intrépide et sauvage
Retenu en son mur par des chaines perfides,
Dans ce monde où rougeoient le désespoir le vide…
Hideuses ténèbres aux silences d'images.

20 . 05 . 2020.
Dernière modification par Le Merle Blanc le 06 juin 2020, 13:23, modifié 1 fois.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Montparnasse
Administrateur
Messages : 4000
Inscription : 04 janvier 2016, 18:20
Localisation : Balaruc-les-Bains (34)
Contact :

Re: Ombre et silence.

Message par Montparnasse »

Merci pour cette offrande poétique. J'aime beaucoup ! Un plaisir de se lever avec ces quelques fleurs parfumées pour agrémenter la journée.

J'aurais peut-être fait sauter le participe présent dans :

« Tes rires et tes chants éclatant en cascade
Voyagent dans le vent égrenant leur aubade »

Cela fait trop de son « an » : éclatant, égrenant. J'aurais mis plutôt (même si ça change quand même le sens) :

« Tes rires et tes chants éclatent en cascade,
Voyagent dans le vent égrenant leur aubade »
Quand les Shadoks sont tombés sur Terre, ils se sont cassés. C'est pour cette raison qu'ils ont commencé à pondre des œufs.

Avatar de l’utilisateur
Le Merle Blanc
Flamant rose
Messages : 489
Inscription : 22 décembre 2016, 20:46

Re: Ombre et silence.

Message par Le Merle Blanc »

Bonjour Montp, tu as raison il faut supprimer le participe à éclatant, ce n'est qu'une erreur de frappe
car je l'ai conjugué sur mon cahier. Merci à toi, bonne journée.
Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité: Jean Cocteau

Répondre